Noël contre la faim

Publié le 6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la société civile libanaise et de personnes réfugiées qui se mobilisent pour que les enfants puissent aller à l’école. Reportage en images et à écouter cette semaine sur RCF.

Cliquez sur la photo ci-dessous pour agrandir le diaporama

L'école, indispensable à l'avenir des enfants réfugiés syriens au Liban

  • Près de 500 000 réfugiés syriens au Liban sont âgés de 3 à 14 ans. La moitié n'ont accès à aucune forme d'éducation.
    Près de 500 000 réfugiés syriens au Liban sont âgés de 3 à 14 ans. La moitié n’ont accès à aucune forme d’éducation. © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire
  • L'association « Alphabet pour une éducation alternative » a créé des centres éducatifs sous tentes pour les réfugiés syriens dans la plaine de la Bekaa au Liban.
    L’association « Alphabet pour une éducation alternative » a créé des centres éducatifs sous tentes pour les réfugiés syriens dans la plaine de la Bekaa au Liban. © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire
  • Elle offre une éducation et des activités extra scolaires à plus de 900 enfants syriens dans les camps de réfugiés .
    Elle offre une éducation et des activités extra scolaires à plus de 900 enfants syriens dans les camps de réfugiés . © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire
  • Les classes sous tente sont décorées avec soin de fresques de couleurs vives et de ballons.
    Les classes sous tente sont décorées avec soin de fresques de couleurs vives et de ballons. © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire
  • Les hivers sont rudes dans la région. Les enfants gardent souvent leur manteau ou leur bonnet en classe.
    Les hivers sont rudes dans la région. Les enfants gardent souvent leur manteau ou leur bonnet en classe. © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire
  • Les instituteurs et institutrices recrutés par Alphabet sont issus des camps. Ils reçoivent une formation qui prend en compte la situation d'urgence des enfants.
    Les instituteurs et institutrices recrutés par Alphabet sont issus des camps. Ils reçoivent une formation qui prend en compte la situation d’urgence des enfants. © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire
  • Les enfants suivent trois matières principales : les maths, l'arabe et l'anglais ainsi que quelques cours de musique et de dessin.
    Les enfants suivent trois matières principales : les maths, l’arabe et l’anglais ainsi que quelques cours de musique et de dessin. © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire, janvier 2018
  • L'école Yalla scolarise 120 enfants réfugiés syriens à quelques kilomètres de Beyrouth. L'association travaille étroitement avec le HCR et la municipalité d'Aley pour scolariser un maximum d'enfants dans le système public libanais.
    L’école Yalla scolarise 120 enfants réfugiés syriens à quelques kilomètres de Beyrouth. L’association travaille étroitement avec le HCR et la municipalité d’Aley pour scolariser un maximum d’enfants dans le système public libanais. © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire
  • Aujourd'hui le retour en Syrie n'est pas possible. Pour les enfants, l'accès à l'éducation est vital pour leur avenir.
    Aujourd’hui le retour en Syrie n’est pas possible. Pour les enfants, l’accès à l’éducation est vital pour leur avenir. © Sophie Rebours/CCFD-Terre solidaire
250 000

enfants syriens au Liban n’ont accès à aucune forme d’éducation.

Human Rights Watch dans un rapport consacré aux enfants réfugiés syriens explique :

"Bien que le Liban, qui accueille 1,1 million de réfugiés syriens enregistrés, a permis aux enfants syriens de s’inscrire gratuitement dans les écoles publiques, les ressources limités ainsi que les politiques libanaises en matière des droits de séjour et de travail s’appliquant aux Syriens empêchent de nombreux enfants d’aller à l’école"

Comme dans de nombreux autres Etats, la loi libanaise n’autorise pas les réfugiés à travailler, sauf dans le secteur du bâtiment et le secteur agricole.
Les familles syriennes ne sont pas en capacité de payer les frais liés à la scolarité des enfants. De nombreuses familles doivent aussi compter sur le travail des enfants pour survivre.

Les enfants réfugiés sont particulièrement vulnérabilisés. Plus que les autres enfants, ils sont susceptibles d’être exposés à des violences, à devoir travailler et être exploités. Les cas de violences familiales et de mariages précoces ne sont pas rares. Les associations sur place relèvent aussi des cas de suicides et de recrutements par les groupes armés.

L’aide internationale est indispensable pour permettre aux enfants enfants réfugiés de pouvoir aller à l’école au Liban.


En mars, rendez-vous sur RCF pour écouter les reportages sur des initiatives soutenues par le CCFD-Terre Solidaire au Liban

  • Reportage sur Alphabet dans la Bekaa au Liban : Mercredi 7 mars à 13h30 - Rediffusion le jeudi 8 mars à 22h00 et le samedi 10 mars à 15h00
  • Reportage sur l’association Ninurta : Mercredi 14 mars à 13h30, rediffusion le jeudi 15 mars à 22h et le samedi 17 mars à 15h
  • Reportage sur l’association Yalla près de Beyrouth : mercredi 21 mars à 13h30, jeudi 22 mars à 22h, samedi 24 mars à 15h.

Nos projets

16 janvier 2018

Birmanie : se former aux pratiques alternatives pour s’émanciper des grandes entreprises étrangères

En Birmanie, le Gaia Sustainable Management Institute (GSMI), organisation partenaire du CCFD-Terre Solidaire, développe des pratiques (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)

15 septembre 2017

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

S’informer

20 April 2018

Au Niger : demande de libération immédiate pour les représentants de la société civile arrêtés

Au Niger, deux vagues d’arrestations viennent de cibler des acteurs de la société civile protestant contre la nouvelle loi de finance 2018 (...)

10 avril 2018

Qui sont les Rohingya, menacés d’anéantissement en Birmanie ?

Qui sont les Rohingya ? Pourquoi sont-ils persécutés ? Un rapport très documenté, publié par l’association Info Birmanie, soutenue par le (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

Selon la société civile, au moins 180 000 personnes sont portées disparues au Mexique. Démunies face à des autorités corrompues et liées au (...)